Honneurs aux poilus

  Imprimer cet article Imprimer cet article

Un Exemple à suivre par toutes les Municipalités.

Sur la proposition de son Maire, le Conseil Municipal de la Commune de Lugos a pris une décision si heureuse qu’elle mérite d’être citée en exemple à toutes les municipalités françaises — pour qui la reconnaissance due aux poilus n’est pas un vain mot.

La commune de Lugos alloue aux anciens combattants, aux veuves non remariées, aux orphelins âgés de moins de dix-huit ans et aux ascendants, une indemnité pour assistance médicale s’élevant aux deux tiers des frais médicaux qui leur seraient occasionnés dans le courant de l’année.

Tels sont les termes de la décision. Et qu’on le remarque, elle contient une pensée délicate qui ne saurait nous échapper : les ayants droit, membres de l’Association de Lugos, ne seront point inscrits sur la liste d’assistance médicale gratuite. Non! ils ne sont pas et ne peuvent être considérés comme des indigents. Ce que veut la commune, c’est montrer sa reconnaissance à ses poilus qui l’ont défendue et lui permettent de vivre dans la quiétude et la paix qui engendrent le travail fécond.

Merci à M. Sallefran, le sympathique maire de Lugos et à son Conseil municipal.

 

La Voix du combattant : organe officiel de la Fédération départementale des associations de mutilés, blessés, anciens combattants de la Grande guerre, leurs veuves, orphelins et ascendants. 1 décembre 1923

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4513647p/f1.image.r=tambour%20lugos?rk=85837;2

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.