1789 – Pourquoi le Buch fut-il rattaché à la Gironde ? La Teste, Gujan, Le Teich, Belin

 

 

Le Born appartient au département des Landes depuis 1790.

La Teste, Gujan, Le Teich, Belin

À sa création la majeure partie de notre contrée était du district de Tartas, canton de Parentis. Ce canton comprenait alors presque toutes les communes du Born sauf Mézos, au canton d’Arjuzanx et Saint-Julien, Uza, Lévignacq au canton de Castets et au district de Dax.

Aujourd’hui l’arrondissement de Mont-de-Marsan comprend presque toutes les communes du Born sauf Lévignacq, Saint-Julien et Uza qui sont de celui de Dax.

Le rattachement du Born aux Landes correspond, selon Anne Zink, à un état des choses plus ancien. La limite Buch-Born est d’ailleurs généralement mentionnée sur les cartes de l’Ancien Régime et, comme nous l’avons vu, la partie sud du Buch est même parfois confondue avec le Born.

Pourquoi le Buch est-il rattaché à la Gironde ? Nous n’avons pas de réponse certaine mais les discussions durent être âpres et les députés de la généralité de Bordeaux eurent sans doute le dernier mot qui obtinrent le Bazadais et le Buch, initialement extraits de l’aire d’influence de la capitale girondine dans le premier projet de découpage.

Peut-être le Born, dans l’Antiquité, était peuplé majoritairement par les Cocosates et sous domination effective des Tarbelles alors que les Boiates n’étaient majoritaires qu’en Pays de Buch.

Ensuite le Born appartient au bassin versant des étangs de Cazaux-Sanguinet, Biscarrosse-Parentis et Aureilhan alors que le Buch est de celui de la basse Leyre et du Bassin d’Arcachon, excepté Cazaux. Le canal qui relie cette contrée à Gujan est artificiel et ne fut creusé qu’en 1835. La paroisse n’a d’ailleurs été rattachée à La Teste qu’en 1790 mais a toujours appartenu au Buch. La majeure partie des propriétaires forestiers de la forêt usagère, ou Montagne, largement du ressort de Cazaux, sont en fait des Testerins et non des Cazalins.
Une vaste zone non habitée et souvent mal drainée de lande humide s’étend sur une vingtaine de kilomètres entre les derniers bourgs du Buch et Sanguinet, le premier du Born. À  l’ouest cependant, malgré la distance, les Montagnes de La Teste et de Biscarrosse sont un trait d’union forestier entre Buch et Born.

Il y a aussi une différence dialectale entre les deux contrées. La première parle une variété du gascon « clair » et la seconde une variété du gascon « noir », même si cette remarque doit être relativisée par le fait que les communes de Mios, Salles et Beliet sont du gascon « noir » et aussi du fait que le Buch utilise un dialecte de transition entre gascon girondin (bordelais, médoquin) et gascon landais. Le parler de La Teste est même souvent considéré comme landais.

Nous pouvons dire que le Buch, au moins dans sa partie méridionale, aurait pu être dans le département des Landes. C’est d’ailleurs le premier projet présenté par l’Assemblée nationale constituante et cartographié par un certain Dennequin le 29 septembre 1789. Sur cette carte les communes les plus méridionales de la Gironde, au sud d’une ligne diagonale qui court du nord-ouest vers le sud-est en incluant le Teich, Mios, Salles, Belin et Captieux sont dans le département des Landes. Le Nord du Buch, à partir de Biganos, est dans un département nommé Bordelois qui exclue le Bazadais. Sur la carte apparaissent les noms de La Teste, Belin, Captieux, Labrit, Roquefort, Mont-de-Marsan, Cazères-sur-Adour, Tartas et Mimizan.

La majeure partie du Marensin y est, mais ce département des Landes, première mouture, ne comprend ni Dax ni toutes les communes au sud d’une ligne Soustons, Montfort, Saint-Sever et Aire qui ressortissent à une autre division allant approximativement du Labourd et de la Basse-Navarre au Maremne, à la Chalosse et au Tursan. Mais ce n’est pas ce projet que retient l’Assemblée, comme nous le savons.

Nous devons souligner que les habitants du Born et de la proche Grande-Lande émigrent souvent vers le Buch réputé plus riche et que les résiniers du Born, ceux de Biscarrosse en particulier, sont très recherchés à la Teste et employés dans la forêt usagère par les propriétaires testerins.

https://www.gasconha.com/spip.php?article188

Voir « Le Pays de Born, Un territoire de Gascogne », Philippe Lartigue, 2019 http://www.biscarrosse.tv/bloc_notes/media/blogs/Bloc-Notes/2019/Le%20Pays%20de%20Born-mis_a_jour_2019.pdf?mtime=1564469308

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.