1595 – Hondius – Arcaxon, Arcaxan, Les Lanes, Guascogne

Imprimer cet article Imprimer cet article

Jodocus Hondius (1563-1612), aussi appelé Josse ou Joost de Hond ou de Hondt, ou parfois Jodocus Hondius l’Ancien pour le distinguer de son fils est l’un des géographes et graveurs les plus éminents de son époque. Né à Wakken mais élevé à Gand, le jeune Jodocus travaille comme graveur, concepteur d’instruments et de globes ; son travail contribue beaucoup à faire d’Amsterdam le centre de l’édition cartographique au XVIIe siècle. 

Hondius s’installe à Londres en 1584, fuyant la persécution religieuse en Flandre. Là, il travaille notamment pour Richard Hakluyt et Edward Wright ; en 1592, celui-ci trace les côtes de la paire de globes d’Emery Molyneux et Hondius en grave les segments. Ses compétences en gravure et en peinture nautique le font remarquer par un groupe d’élite de chercheurs et de producteurs de connaissances géographiques, dont les navigateurs Drake, Thomas Cavendish et Walter Raleigh, ainsi que des graveurs comme Theodor De Bry et Augustine Ryther. Ce réseau permet à Hondius d’accéder à des cartes et descriptions manuscrites qu’il transpose ensuite en cartes gravées.

En 1593, Hondius retourne à Amsterdam, où il vit le reste de sa vie. 

 

Publiée en 1595

Hondius travaille en partenariat avec l’éditeur Cornelis Claesz, 

Arcaxon

et maintient ses contacts en Europe et avec l’Angleterre : par exemple, de 1605 à 1610, Hondius grave à Amsterdam les planches du Theatre of the Empire of Great Britaine de John Speed.

En 1604, il achète au petit-fils de Mercator les impressions de l’Atlas de Gérard Mercator. Le travail de Mercator est devenu incomplet en comparaison de l’atlas rival Theatrum Orbis Terrarum d’Ortelius.

Arcaxon

Hondius republie le travail de Mercator avec 36 cartes supplémentaires, en y incluant plusieurs de sa conception. Malgré l’ajout de ses propres contributions, Hondius laisse Mercator comme auteur, et se laisse juste le rôle d’éditeur, contribuant ainsi à renforcer la réputation de Mercator à titre posthume. Cette nouvelle édition du travail de Mercator est un grand succès, les ventes sont épuisées en un an. Hondius publie ensuite une seconde édition, ainsi qu’une version de poche Atlas Minor. Ces cartes sont connues sous le nom de Séries Mercator/Hondius. Les cartes de Hondius sont souvent abondamment ornées. Les ornements ne sont pas créés par Hondius : il les emprunte à diverses sources telles que Théodore de Bry ou de célèbres récits de voyage.

Hondius décède en 1612, à seulement 48 ans.

Arcaxon, Guascogne ; publiée en 1616-1618

Après la mort de son père en 1612, Hendrik (ou Henricus, 1597-1651) cogère l’affaire familiale avec son frère et sa mère qui est la fille de Pieter van den Keere. En 1621, Henricus épouse Johanna Verspeet et fonde sa propre entreprise sur le barrage d’Amsterdam, dans la maison appelée “l’Atlas”. La première fois que son nom est mentionné dans un atlas fut en 1623 quand il publie la 5e édition de l’atlas Mercator-Hondius. Il collabore sur plusieurs projets avec son frère Jodocus II et sa mère. Après 1633, leur beau-frère, Johannes Janssonius, est également répertorié comme coéditeur de l’atlas. Environ 50 éditions de l’Atlas seront sorties dans différents langages européens, parfois appelée séries Mercator/Hondius/Jansson en raison des contributions tardives de Jansson. On y trouve la carte de France richement ornée d’un énorme cartouche de titre à sangles, d’un blason, de voiliers, d’un monstre marin et d’une belle rose des vents. Il s’agit du premier état avec l’empreinte de Hondius avec la date “1600” dans le cartouche. Cette carte n’a été publiée que dans 4 éditions de l’Atlas de Mercator (revisité), et est donc très rare.

1619 ca Bourdelois, Pays de Médoc et Presvoté de Born – Le Haure d’Arcachon ; carte identique déjà attribuée à Salomon Rogers en 1604 (voir cet auteur).

La carte est orientée avec l’est en haut et montre la côte française depuis l’embouchure de la Gironde jusqu’à Bayonne et Saint-Sébastien sur la côte basque. « Hondius Judocus excudit, Evert Simons & Hamers Veldt sculpteurs » ; cette carte comporte deux échelles : « Milliara Germanica communia », et « Lieves de Gascongne ».

Arcaxo

Une rare carte de France publiée séparément, entourée de vues des villes françaises, de portraits et de costumes locaux, imprimée à Amsterdam par Johannes Cloppenburg. Il s’agit du deuxième état de la carte de France publié pour la première fois par Jodocus Hondius Jr. avant 1621 (mort de Philippe III d’Espagne). Le contenu géographique est basé principalement sur la carte de Blaeu 1607. Comprend une fine bordure décorative largement inspirée de C. J. Visscher : portraits de Louis XIII (adulte avec moustache) et Anne d’Autriche, 4 boucliers armoriaux, 4 paires de personnages costumés de chaque côté et 12 vues en haut et en bas : Poitiers, Bourges, Paris, Lyon, Orléans, Angers, Calais, Rouen, Bordeaux, Marseille, Beaumont et Tours.

1631 Galliae d’Henrico Hondio

Arcaxan

Galliae supra omnes in hac forma editiones locupletissima et exactissima descriptio auctore Henrico Hondio (Henricus Hondius (1597-1651). Éditeur : apud H. Hondium (Amstelodami). Carte accompagnée d’une note dont voici un extrait : « ayant paffé les Monts Pyrenées, la Gaule fe prefente : partie d’Europe, que plufieurs difent avoir efté appellée Galaize (Gaule), – de Gala, fignifiant en François Laiet, pource qu’elle produit des hommes blancs ou de blanche couleur : les Montaignes y empefchant l’ardeur du Soleil, d’y entrer & les noircir. »

https://www.raremaps.com/gallery/detail/61195/nova-totius-galliae-geographica-descriptio-deintegro-colla-hondius

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b55005062s.r=hondio?rk=1437775;2

https://nl.wikipedia.org/wiki/Henricus_Hondius_(cartograaf)

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1048571j/f128.item.r=bourdelois%20hondius

https://www.raremaps.com/gallery/detail/52229/bourdelois-pays-de-medoc-et-la-prevosted-de-born-hondius

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Bourdelois,_pays_de_Medoc_et_la_prevoste_de_Born_-_CBT_5879943.jpg

https://www.raremaps.com/gallery/detail/58381/nova-galliae-tabula-cloppenburg

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84928747.r=hondio?rk=836914;0

[1] – Tiré de Theatre geographique du royaume de France. Contenant les Cartes & Descriptions particulieres des Provinces d’iceluy. Oeuvre nouvellement mis en lumiere : Avec une Table, où sont les noms de toutes les cartes de chacune desdites Provinces. Les Descriptions par escrit ont esté recueillies & dressées par Gabriel Michel de la Roche-maillet Angevin, ancien Advocat au Parlement & au Conseil privé de sa Majesté. Le tout dedié au roy. Publié en 1632.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1048571j.r=orbis%20terrae%20novissima?rk=64378;0

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.