Toponymes de Lège-Cap-Ferret

Imprimer cet article Imprimer cet article

Lieu-dit,      Agaçats (les), Agassats (les)   agassa (la pie) ; on le retrouve en français dans le mot (un peu désuet) “ageasse”, et en picard (“agache”).     ;

Lieu-dit,      Alby (Lagune d’)  De racine prélatine alp/alb qui signifie la hauteur, la colline         ;

Lieu-dit, Plage des         Américains En janvier 1918, 330 soldats et 38 officiers américains de l’US Navy débarquent au lieu dit « Le Boque » et y construisent deux grands hangars en bois, des logements, des bureaux et des cuisines; le camp est équipé d’une station TSF et d’un groupe électrogène. La base abrite une dizaine de canots à moteurs et environ douze hydravions.     ;

Lieu-dit,      Amour (Dune d’)           ;

Lieu-dit, Dune de l’        Ane            ;

Lieu-dit, Dune du Crohot de l’         Ane   Crohots ou Crohons (creux) pour les lettes de forme quasi circulaire et peu étendues sont dites; crohotin est un diminutif. ;

Lieu-dit,      Ane Midi (l’)                  ;

Lieu-dit,      Arbousiers (les)   indique qu’en ce lieu po ussent les arbousiers     ;

Lieu-dit,      Arredonnes (l’)              ;

Lieu-dit,      Aygue de Béguey (Dune de l’) Aygue = eau, source / Beguey = mot gascon dérive du latin vicarius ‘viguier’, terme désignant le magistrat exerçant la justice au nom du roi. Béguey (mot patois pour coq) à cause d’une importante basse-cour qui s’y trouvait.     ;

Lieu-dit,      Barail (le)   de « baralh » « barrar » fermer. Terres fermées par des barrières pour garder le bétail ; pré clôturé, clos ou la clôture elle-même. Prononcer “barrailh”.  ;

Lieu-dit,      Baran (le)   Baran signifie le Pourprier, plante aux oiseaux ; signifie “bélier” en polonais, surnom possible pour un homme violent, emporté ;

Lieu-dit,      Barteville             ;

Lieu-dit,      Baste Bielle, Baste Vieille, Baste Vte        Baste : nom francique ; l’étymologie de ce toponyme provient de l’ancien français baste qui signifie la digue, et par extension l’endroit protégé par une digue .         ;

Lieu-dit, (Dune du, Lède du    Bayle )        Bayle – Dubayle – Labayle = officier de justice.        ;

Lieu-dit,      Bécassière (la)      Lieu fréquenté par des bécasses       ;

Lieu-dit,      Bélisaire     Surnom donné au gujanais Barthélémy Daney   ;

Lieu-dit,      Belvédère (Le)      Lieu élevé où l’on jouit du bon air et d’une belle vue.         ;

Lieu-dit,      Blanche (Dune de)                  ;

Lieu-dit, escourre du     Bocque (Le), Boque      Bouc ; Nom d’un poisson       ;

Lieu-dit,      Bois dessus          ;

Lieu-dit,      Bosquets (les)               ;

Lieu-dit,      Bouheyres  “Buis ; endroit

où se développe une activité relative aux bovins”        ;

Lieu-dit,      Boulau (Parc à)    lieu où pousse le bouleau ; le boulaü, c’est la grosse boule du jeu de quilles   ;

Lieu-dit, Bois de  Bourgey (Le)        petit bourg ;

Lieu-dit,      Bourguen (pointe du)             ;

Lieu-dit, Pet du    Bouteux (le), Boutey (Pot de), Boutuye (Dune du Puts de)            ;

Lieu-dit,      Bredouille            ;

Lieu-dit,      Broustey (Parc de)        brosta = buisson, branchage / camin brostèir : chemin forestier   ;

Lieu-dit,      Bucq (Passe du)   Buc est issu du germanique *busku variante de bosc (fourré) au sens de « terrain couvert de fourrés, de buissons » ; Le nom de « Buc » dérive du latin buscum qui désigne le buis. Peut-être un toponyme signifiant sommet, hauteur, à rapprocher du latin boconem (colline, versant), mais d’autres sens sont possibles : une ruche (occitan buc), ou encore un tronc d’arbre creux (même origine), sachant que les arbres creux ont pendant des siècles joué un rôle important dans les croyances populaires         ;

Lieu-dit,      Cabalen               ;

Lieu-dit,      Campagne (Dune de)    champ        ;

Lieu-dit,      Canon (le)  un vrai canon, visible dans l’anse du Canon en direction de L’Herbe. Son origine, datée du XIXème siècle, est controversée : soit il provient d’un navire marchand armé le « Frédérika », soit d’un fort de défense en direction des passes contre les navires ennemis, soit de la « Daurade », navire de guerre français capturé par les Anglais.      ;

Lieu-dit,      Canot (Dune du)  son sens premier est une embarcation       ;

Lieu-dit,      Caoudeyre  Caoudeyre, chaudière, désigne une dépression ou excavation à peu près circulaire ou parabolique         ;

Lieu-dit, Dune du Cap de la Lède, Cap de la Lette       cap = extrémité    ;

Lieu-dit,      Cap Ferret (le)      « Lou Cap Herré », « La tête ferrugineuse » en gascon.         ;

Lieu-dit,      Cap Lande  Signifie “Le bout” ou “la fin de la forêt”    ;

Lieu-dit, Dune de ou des         Capéran(s) Chapelain(s)        ;

Lieu-dit,      Castaing (Fossé de)       Castaing – Ducastaing – Pécastaing – Castagnos…= châtaignier.      ;

Lieu-dit,      Chanuaut (La Passe)              ;

Lieu-dit,      Chenal des Etangs                  ;

Lieu-dit,      Chêneraie (La)               ;

Lieu-dit,      Chots (Dune des) Ceps de vigne en patois ; chòt” (prononcer tchot) veut dire “hibou petit-duc”   ;

Lieu-dit,      Cigores (Lède du Crohot des) Roseau coupante qui envahit les marais ; Certaines bâtisses, comme les bordes étaient couvertes par du seigle à longue tige, de la brande ou encore du roseau appelé autrefois le «sigorre».    ;

Lieu-dit,      Cinténengent                 ;

Lieu-dit, Dune de Claouey / Clavey Fabricant de clous,, probablement un ouvrier de la forge Gignoux. La définition proposée par Mistral dans “Lou Tresor dóu Felibrige” est la suivante: “Clavié, clabiè (l.), clauè (g.), clavi(for.), (rom. Clavier, claver, claouey, cat. Clauer, esp. Llavero), s.m. Clavier qui porte une chaînette à laquelle les femmes suspendent leurs ciseaux et les clefs, v.crouchet […].” Cette définition nous invite à considérer la relation entre claouey/ clauey et la clau, la clé. évolution des termes claus, l’enclos, et clau, la clé, un dérivé clau + -ariu, ayant donné le terme clavière, c’est-à-dire une clôture de haie.         ;

Lieu-dit,      Clé des Champs (la)               ;

Lieu-dit,      Commissaire (Lette du) Commissaire parce qu’au cours d’un procès un juge commissaire s’y transporta.     ;

Lieu-dit,      Corn (Dune du)   Corn remonte à une racine pré-celtique qui décrit un escarpement, une hauteur défensive et se prononce localement “kor”.     ;

Lieu-dit, Dune      Coustau, Cousteau de la Machine (Maison forestière du), Cousteau de la Machinotte  un coustey ou cousteau, c’est-à-dire une lette enherbée et pâturée, terme qui dérive par extension du mot côteau ou costeau, la hauteur au bord d’un marais ; còsta pourrait être le mot pour traduire le français “colline”, même si “tuc”, “turon”, et d’autres, peuvent dire des types particuliers de colline ou de relief.  Machine témoigne de la présence d’une usine ;

Lieu-dit,      Creuset (le) signifie « petit creux ».  ;

Lieu-dit, le Grand,  Dune du Petit,   Crohot        Crohots ou Crohons (creux) pour les lettes de forme quasi circulaire et peu étendues sont dites; crohotin est un diminutif.         ;

Lieu-dit, Dune du Crohot Long        Crohots ou Crohons (creux) pour les lettes de forme quasi circulaire et peu étendues sont dites; crohotin est un diminutif.     ;

Lieu-dit, Dune des         Crohotons Crohots ou Crohons (creux) pour les lettes de forme quasi circulaire et peu étendues sont dites; crohotin est un diminutif.     ;

Lieu-dit,      Croulet (Dune du)         Fondrière    ;

Lieu-dit,      Croutet                ;

Lieu-dit,      Daniel (la Roque)          ;

Lieu-dit, La Roque, Source     Dauriou               ;

Lieu-dit,      Dignac (la chenau)                  ;

Lieu-dit,      Dispute (Dune de la)     Litige ;

Lieu-dit,      Douaniers (Poste de)              ;

Lieu-dit, Dune de la       Doucine (la)         petite source (dérivé de l’occitan dotz). .         ;

Lieu-dit,      Elies (Dune du Crohot d’)                ;

Lieu-dit, Dune de l’, Lède de  l’         Entrée (Lède de l’)         ancien estuaire de l’Eyre avant la formation de la Presqu’île   ;

Lieu-dit,      Escourre (Dune du Grand), Escours (Dune de l’ ; Dune du Roc de l’), Escours (Crot de l’)       Les longues dépressions entre les dunes sont appelées ordinairement escourres (écours sur le littoral de l’Aunis), tels le grand escourre (Lacanau) et la grande escourre (Le Porge). Avant la fixation des sables, il y coulait souvent de l’eau, d’où leur nom.     ;

Lieu-dit, Dunes de         Espalle (l’)  Du latin spathula, petite épée ;

Lieu-dit,      Estey (Vieil)                  ;

Lieu-dit,      Forge (la)     incices d’activités artisanales          ;

Lieu-dit, Dune du Four (le)      incices d’activités artisanales          ;

Lieu-dit,      Gaillardon (Dune de)    Galh: plein de sève; Galhoun: germes, nouvelles pousses      ;

Lieu-dit,      Gala ou Gata (Roque de)        “gata” (rue, chemin) / occitan gata (prononcer entre “gate” et “gato”) : chatte ;

Lieu-dit, Douanes caserne de la, Dune, Poste de la      Garonne     Navire naufragé en 1806      ;

Lieu-dit,      Giatez (Bois de)            ;

Lieu-dit,      Gilout (La Roque)                  ;

Lieu-dit,      Gnagnot, Guagnot (Dunes de)         Chaffre d’un fils de Guiraud Dignac dit Joffre     ;

Lieu-dit,      Gorche (Chenal de la)             ;

Dune & Lède du Grand Grenier                ;

Lieu-dit,      Guegnole             ;

Lieu-dit,      Guian (Point de)  Patronyme « Gujan » dans une région des Alpes peuplée autrefois par les Boïens.     ;

Lieu-dit,      Gulent (La Roque)                  ;

Lieu-dit,      Herbe (l’)              ;

Lieu-dit, Dune de Hique d’Expert    La lette de Hic d’Expert (Lège en limite du Porge), nom figurant dans un procès-verbal de délimitation de la seigneurie de Castelnau en 1783, est encore le souvenir d’un procès.       ;

Lieu-dit,      Honchinaire ou Houginères ou Houginaire (Dune du)           ;

Lieu-dit,      Houdins     Cela désigne des terres bêchées, labourées. Comme ces toponymes se cantonnent strictement à la lande, on comprend qu’il s’agit de zones de la lande qui ont été mises en culture.   ;

lieu-dit & Dunes réunies du    Houga (le) / Hougas      Le latin filicaria désignant un ensemble de fougères a donné le languedocien falguièra et le gascon heuguèra ou hoguèra, à l’origine du Houga      ;

Lieu-dit,      Houstaou ou Oustaou (Lande du Grand)  Oustaou = maison ; citons le mot ostau, prononcé oustaou et écrit “oustau”   ;

Lieu-dit,      Ignac ou Ignae     Les bateaux mouillaient à Ignac, dont le vis-à-vis Eyrac servait de mouillage sur la rive sud, deux noms dérivant vraisemblablement du latin : Ignacium et Airiacum (abbé Chevin, Dictionnaire latin des noms de lieux(…) ;

 lieu-dit & Dune & Grande Lède des (Jaquets)   Jacquets (les)       Pélerins de Saint-Jacques-de-Compostelle         ;

lieu-dit, dune, pointe     Jane de Boy ou Jeanne de Boy        De la famille lègeoise Boy   ;

Lieu-dit,      Javal (Fossé de)   Patronyme  ;

Lieu-dit,      Jenny (Dune de l’Escourre de)         Bateau naufragé   ;

Lieu-dit, Dune du Crohot du  Jour Crohots ou Crohons (creux) pour les lettes de forme quasi circulaire et peu étendues sont dites; crohotin est un diminutif.     ;

Lieu-dit,      Kadu (le)              ;

Lieu-dit,      Kroolom (Lète de)                  ;

Lieu-dit,      Lalane (Entrade de)                ;

Lieu-dit,      Larroque              ;

Lieu-dit,      Lartigot      Artigue: terre défrichée  ;

Lieu-dit,      Lavergne              ;

Lieu-dit,      Leaussi (la)          ;

lieu-dit, Chenal de, Chenal de Leyge, Pu de Leyge, Port de   Lège, Leyge, Liège         u fil des siècles, a été écrit de façons diverses : « Leyge », “Lietge”,  « Liège » ou « Lège ».     ;

Lieu-dit,      Leriou         le Riou = arriu / rivière, ruisseau     ;

Lieu-dit, Crohot de,Dune de (ex Pu de Lège), Lède de,          Lescoure ou Lescourre         Las Corts, cortiu : courtil, parc couvert en chaume, bergerie (P. Morèu) ;

Lieu-dit,      Lespalles    pala, petite plaine, vaste espace plat         ;

Lieu-dit,      Lesparre (Lède de), Lespart (Dune du Crohot de)        Lesparre dériverait de l’occitan « esparra » (épar, traverse, pièce de bois qui en relie deux autres). Ce nom serait un souvenir de l’enceinte médiévale primitive (en bois).    ;

Lieu-dit,      Let (la)        de Lette? Vallée, du latin Lata = large  ; passage entre 2 hauteurs     ;

Lède de, Pointe de         Lillon          ;

Lieu-dit,      Liteu (ou Litou)             ;

Lieu-dit, Crohot du       Loup          ;

Lieu-dit,      Ludins (Dune de)          ;

Lieu-dit,      Machinotte (la)    Présence d’une scierie    ;

Lieu-dit,      Machournier                 ;

Lieu-dit,      Madennes (la Roque de)                  ;

Lieu-dit,      Madone (Estey de)                 ;

Grand, Dune du Petit, Dune du, Lède du  Magorn , Magorn Blanc         Forme dialectale (roman): magur, magorn = maladroit ; moignon    ;

Dune de, Lède de Magournin           ;

Lieu-dit,      Maillola (Pointe du), Mailloulas (Dune de)                  ;

Lieu-dit,      Maison noire (la)           ;

lieu-dit, Petit, Major Blanc     Major                   ;

Lieu-dit, Dune du Matelot, Malelot                     ;

Lieu-dit,      Mathes (les)         terres marécageuses ; mate | mata – la lettre h n’a pas de signification étymologique – désigne dans les dictionnaires gascons « un buisson », « une touffe d’arbres », « une trochée, une cépée » (Foix, Palay), « une mauvaise herbe », « un banc de poisson » chez Arnaudin.        ;

Lieu-dit,      Matock (l’île de)            ;

Lieu-dit,      Matoucat             ;

Lieu-dit,      Megrame (Dune de)                ;

Lieu-dit,      Miey           ;

Lieu-dit,      Mimbeau    surnom d’une famille de pêcheurs testerins, dont Dubos Jean qui périt le 28 janvier 1831 lors du naufrage des chaloupes “L’Eugénie” et “L’Hortense”         ;

Lieu-dit,      Mimosas (les)      Les plantes du genre Mimosa, souvent arbustives, donnent de minuscules fleurs jaunes, orange ou pourpres disposées généralement en capitules. Les mimosas des fleuristes appartiennent pour leur part au genre Acacia. ;

Lieu-dit,      Modenne (la Roque de)          ;

Lieu-dit,      Morava      Morava est un mot ancien mot slave, provenant de la racine indo-européenne mor dont la signification originelle est « eau, marais, zone humide » et qui a aussi donné « mer, mare, marécage ».       ;

Lieu-dit,      Navire (Truc du)  Navire naufragé   ;

Lieu-dit,      Nosses (Passe de)          ;

Lieu-dit,      Notre-Dame des Flots (Chapelle algérienne)                ;

Lieu-dit,      Nouaux      terre nouvellement défrichée   ;

Lieu-dit, Dune des, Lède des   Oies            ;

Dune de l’, Truc de l’     Oranger               ;

Lieu-dit, Dune de la       Palerette, Paleyrete                 ;

Lieu-dit,      Pas Cazeau          ;

Dunes du, Pont du        Pas du Bouc                  ;

Lieu-dit,      Pas du Bros (Pont du)            ;

Lieu-dit,      Pas du Luc           ;

Lieu-dit,      Passe (La)            ;

Lieu-dit,      Passecan ou Passe Can nom donné au port de Lège    ;

Lieu-dit,      Pattèque               ;

Lieu-dit, Dune de Pelieuy, Pélieu               ;

Lieu-dit, Lède du Crohot de la         Perche        Crohots ou Crohons (creux) pour les lettes de forme quasi circulaire et peu étendues sont dites; crohotin est un diminutif.         ;

Lieu-dit,      Perche (la)            ;

Lieu-dit,      Peridy (Matte de)          ;

Lieu-dit,      Perrey (le)            ;

Lieu-dit,      Picout (Cabanes de)                ;

Lieu-dit,      Pigeon (Lède du)           ;

Lieu-dit,      Pignada (la)         Nom du centre hospitalier      ;

Lieu-dit,      Pinchourly (Dune de)    viendrait de pinchourles qui désignait le “pin des grives” ; L’origine pourrait alors en être le verbe chioula que Moureau traduit par siffler : le pin siffleur derrière lequel on se cachait pour attirer les oiseaux ? ; autre origine avancée : pinchaulec qui, pour S. Palay, est un gringalet.         ;

Lieu-dit,      Piorche                ;

Lieu-dit, Dune de, le Grand, le Petit Piquey  ou Picquey ou Mont de Lège        Nom donné en Médoc à une dune isolée   ;

Lieu-dit, les Réservoirs de, Marais de       Piraillan               ;

Lieu-dit,      Pirssor (La)          ;

Lieu-dit,      Plaine (La)           ;

Lieu-dit,      Plaisance              ;

Lieu-dit,      Pointe (la)            ;

Lieu-dit,      Pointe aux Chevaux (la)                  ;

Lieu-dit,      Pont Biais (Fossé du)             ;

Lieu-dit,      Pout (Estey du)             ;

Lieu-dit,  Pointe de        Pressot, Pressole (ou Prefsole)                  ;

Lieu-dit,      Pu de Lège (dune de Lescourre)                 ;

Lieu-dit, Crohot du       Putz (le)      Crohots ou Crohons (creux) pour les lettes de forme quasi circulaire et peu étendues sont dites; crohotin est un diminutif.     ;

Lieu-dit,      Quarante-quatre hectares       Vente aux enchères publiques le 12 octobre 1908, ceci pour une mise en valeur orientée vers des activités de « chasse, pêche et station balnéaire ». La vente était accompagnée d’obligations très précises transférées aux acquéreurs : défense des berges, viabilisation selon un plan établi, respect du code forestier, libre passage le long du rivage, mesures d’hygiène      ;

Lieu-dit,      Quartex (La Roque de)           ;

Lieu-dit,      Redoun (Truc)     Rond ;

Lieu-dit,      Redoute (Dune de la)              ;

Lieu-dit,      Régates (les)                  ;

Lieu-dit,      Renardats (les)     Renard       ;

Lieu-dit, Lède de  Renardière (la), Renardeyre    Renard       ;

Lieu-dit,      Riou (Lande de)   arriu / rivière, ruisseau  ;

Lieu-dit,      Riou (le)     arriu / rivière, ruisseau  ;

Lieu-dit,      Ronde (La)           ;

Lieu-dit,      Roque (la)            ;

Lieu-dit,      Roquedran           ;

Lieu-dit,      Roquettes (les)              ;

Lieu-dit, Anse de, Dune du     Sangla                  ;

Lieu-dit,      Saudine (Dune de la)     de Saule      ;

Lieu-dit,      Saugeousse (Bois de)              ;

Lieu-dit,      Saussouze (la)               ;

Lieu-dit,      Sémaphore (le)    Edifice        ;

Lieu-dit, Dune de, Lède de      Sentenengent, Saint-Eugent             ;

Lieu-dit, Dune du Sergent (le)          ;

Lieu-dit,      Sinlas (Bois de)             ;

Lieu-dit,      Tabalot                ;

Lieu-dit,      Tardis (Truc de)            ;

Lieu-dit, Chemin du, Pare-feu du     Temple       Village voisin       ;

Lieu-dit,      Trella (Dune du)  Trèfle ;

Lieu-dit,      Trémière (Dune de la)             ;

Lieu-dit,      Truc Vert ou du Bateau Truc = hauteur     ;

Lieu-dit,      Truque       Hauteur; Dune. Tuc (légères dunes sablonneuses au bord d’un ruisseau) ou Truc représente une “hauteur” en général. C’est un microtoponyme très répandu en Gascogne avec ses variantes diminutives Tucole, Tucon, Tucoo (graphie béarnaise ancienne), Tuquet. Dans la forêt usagère de La Teste (Gironde), une superbe tautologie est mentionnée sur les cartes : le Truc de la Truque. Sur le cadastre moderne de Pissos (Landes) figure une amusante déformation, Les Turcqs. En Haute-Lande également (Cazalis, Liposthey, Sore) on trouve des lieux-dits Douc, correspondant à des dunes continentales. A la racine de ce nom gascon se trouve évidemment le pré-latin kuk qu’on décèle dans Cumont (Tarn-et-Garonne), Cuq (Lot-et-Garonne) ou Suc-et-Sentenac (Ariège). Extrait de Toponymie gasconne par Bénédicte et jean-Jacques Fénié. Éditions Sud Ouest / Un “tuquet” est aussi usité en patois limousin pour désigner une petite hauteur, sans parler du tuquet que certains ont sur la tête        ;

Lieu-dit,      Truquets (Dune des)     Truc = hauteur     ;

Lieu-dit,      Versanne (la)                 ;

Lieu-dit,      Verte (Dune)                 ;

Lieu-dit,      Vigne (la)             ;

Lieu-dit,      Villa Algérienne   Construite par Lesca     ;

Lieu-dit,      Wurtz (Pare-Feu de)

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *