Salles – Création d’une foire à Salles

Imprimer cet article Imprimer cet article

Salles dispose d’une foire les 12 et 13 mai, l’une des plus importantes des landes.

Par une délibération, en date du 20 novembre 1864, le Conseil municipal de Salles demande au préfet la création d’une foire qui se tiendrait dans cette commune le deuxième lundi de septembre.

Après consultation des communes, tant du département des Landes que de celui de la Gironde, situées dans un rayon de deux myriamètres, neuf communes émettent un avis favorable, à l’exception d’Audenge qui repousse, sinon la création d’une foire à Salles, du moins l’époque choisie pour sa tenue

La commune d’Audenge, tout en reconnaissant l’utilité de la demande, base son opposition sur un arrêté préfectoral du 5 décembre 1864 qui l’autorise à tenir une foire les 10 et 11 septembre, et qui pourrait coïncider avec celle de Salles, ainsi que cela aurait lieu cette année (1865).

La commission d’agriculture, du commerce et des travaux publics du Conseil général n’est pas d’avis de donner suite à cette protestation ; car dès 1853 elle était saisie d’une demande de la commune de Salles, afin d’obtenir l’établissement d’une foire le 1er septembre de chaque année.

Le Conseil général consulté proposa, dans sa séance du 4 septembre 1854, de fixer la tenue de cette foire au deuxième lundi de septembre, afin de ne pas porter préjudice aux communes de Mios, Lège et Biganos, qui ont des foires les 29-30 août et 1er septembre.

La commune de Salles est une des plus grandes du département ; elle compte 4 000 habitants, plusieurs routes agricoles y aboutissent, il s’y fait un commerce considérable de produits résineux, bois, laines, cires ; elle possède enfin, à une petite distance, des établissements industriels d’une grande importance.

Indépendamment de cette dernière foire, il en existe : à Mios, les 29 et 30 août ; à Lège, le 1er septembre ; à Biganos, le premier dimanche de septembre.

Le Conseil d’arrondissement de Bordeaux se prononce en faveur de la demande.

Le préfet demande au Conseil municipal de Salles d’apprécier si la réunion, dont la commune demande la création, est susceptible de préjudiciel à celles de même nature dont Mios, Lège, Biganos et Audenge sont en possession.

En conséquence, la commission émet l’avis qu’il y a lieu d’accorder à la commune de Salles la création d’une foire qui se tiendrait le deuxième lundi de septembre, conformément au vœu émis par le Conseil général en 1854.

 

Rapports et délibérations du Conseil général de la Gironde, 1865

Séance du 3 août 1865

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5794595m/f353.item.r=Salles%20Mios%20leyre#

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.