Fête de la Saint-Michel, à Mestras

Imprimer cet article Imprimer cet article

Comme toutes les années, la Saint-Michel attire à Mestras, une foule innombrable de visiteurs ; du reste, toutes les distractions s’y trouvent réunies, manèges, lutteurs, tirs, marchands ambulants, cirque, etc., rien n’y manque !

Dans les deux bals, où danseurs et danseuses sont foulés à plaisir, des orchestres où l’harmonie s’allie à l’entrain, font suer à grosses gouttes cavaliers et cavalières ; pour notre part, nous avons ouvert l’un des bals, mais, après le premier quadrille, nous dûmes laisser la place à de plus intrépides.

La journée de mercredi, qui était favorisée par le temps, a eu le don d’attirer toute la jeunesse arcachonnaise à Mestras, les plus belles toilettes d’été se voyaient à cette fête, peut-être était-ce leur dernière sortie.

Le soir, le train de 8 heures 25 regorgeait de monde et la foule impatiente à la gare, se livrait à des distractions variées ; nous avons remarqué surtout, une troupe de jeunes gens et de demoiselles qui nous ont fait entendre un concert de mirlitons des plus variés.

En somme, délicieuse journée qui, au contraire de bien d’autres, a eu son lendemain.

L’Avenir d’Arcachon du 3 octobre 1880

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54223858/f2.image.r=%22mestras%22?rk=2939928;4

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.