Eclade

Imprimer cet article Imprimer cet article

N’ayons pas honte d’emprunter à nos voisins ce qu’ils font de bon…

Vous ne connaissez que les moules frites ? Découvrez l’éclade de moules, un genre de barbecue de mollusques sur aiguilles de pin que l’on prépare comme une sculpture.

Pour 4 personnes ; Préparation : 30 mn, Cuisson : quelques mn

Ingrédients :

– une grande planche en bois

– 4 clous

– 4 litres de moules de bouchot (de Charente-Maritime ou d’Arcachon)

– 30 à 50 litres d’épines de pin bien sèches

-1 pain de campagne

– du beurre salé charentais

Le mot églade, du saintongeais « éguiade », aiguillade en français, fait référence au manteau épais d’aiguille de pin déposé sur les moules. Il associe les parfums de la moule de bouchot à celui des aiguilles de pins qui, embrasées, permettent de rôtir le coquillage dans son jus.

Eclade, églade ou terrée d’moucs… « ôlé la minme chouse » du côté de Royan et de l’Ile d’Oléron ! La préparation de ce plat typique de notre bord de mer charentais est un véritable évènement festif et une manière très conviviale de se réunir en plein air à l’occasion d’une fête de famille ou de village.

Recette de pien air ; O faut de bias moucles ben grattochées et ben lavochées ine pianche de boés d’âbre de troés ou quat cm d’épaessour et in pien sac de barbes de pin.

 

Au départ quatre clous plantés sur une planche ; vous avez déjà fait des châteaux de cartes ?

Piacer quat moucles en croué ben au mitant de la pianche, coué arrondezir ou mû la quoue en l’air.

Ontinuae entour coume thieu en saarant bein les mucles. Piacer dessus 50 cm de barbes de pin pi enfliamer. Quant les barbes a sont ben abrâsées, buffer les cendres aveuc in chapia ou ine carton.

Besoin d’une petite traduction ?

Prévoyez 500g de moules de bouchot par personne, ébarbez-les grossièrement, car les résidus seront détruits par le feu. Il vous faut poser au sol ou sur un tréteau dans un endroit complètement dégagé, une planche carrée en bois suffisamment dur pour ne pas brûler (idéalement 80 cm x 80 cm en chêne), sur laquelle vous plantez 4 clous en son centre. Elle vous servira à dresser le premier trépied de moules, base de l’édifice.

Disposez en croix et verticalement 4 moules au centre de la planche, tête en bas. Cette position est essentielle pour ne pas que les cendres tombent dans les moules quand elles vont s’ouvrir. Disposez ensuite le reste des moules toujours charnière vers le haut en forme d’escargot, tout en tournant autour du centre.

Recouvrez cette magnifique architecture d’un manteau d’aiguilles bien sec (prévoyez d’aller ramasser une grande quantité d’aiguilles de pin en forêt et d’en remplir au moins un sac de 100 litres),

mettez-y le feu à 3 ou 4 endroits et faites bien attention aux belles grandes flammes.

Une fois le feu apaisé, chassez énergiquement les cendres à l’aide d’un carton rigide (le calendrier des postes de l’année passée  -encre sèche – est tout à fait approprié pour cette opération !)

 

C’est bon mais ché chaud.

O y a pu qu’a lichouner (déguster) aveuc dau beurre des Chérentes et in cot de vin bian.

De quoi sortir de table drôlement benèze !

(Déguster les moules encore chaudes avec du pain et du beurre salé des Charentes, et une lampée de vin blanc sec pour les accompagner.

 

https://magazine.laruchequiditoui.fr/leclade-de-moules-sculpture-barbecue/

 

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.