1790 – Monde, Arrowsmith – C. Feret

  Imprimer cet article Imprimer cet article

À  chart of the world upon Mercators projection

shewing all the new discoveries to the present time : with the tracks of the most distinguished navigators since the year 1700 carefully collected from the best charts, maps, voyages etc. Extant and regulated from the accurate Astronomical observations… by Aaron Arrowsmith (1750-1833) geographer, Cartographe Sujet : Cook, James (1728-1779) Explorateurs

C. Feret

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b5970607j.r=mercator%27s%20chart?rk=364808;4

 

Aaron Arrowsmith (1750-1823) est un cartographe, graveur et éditeur anglais et membre fondateur de la famille de géographes Arrowsmith.

Il déménage à Soho Square, à Londres, de Winston, dans le comté de Durham, à l’âge d’environ vingt ans, et est employé par John Cary, le graveur et William Faden.

En janvier 1790, il se rend célèbre par sa grande carte du monde sur projection Mercator. Quatre ans plus tard, il publie une autre grande carte du monde sur la projection globulaire, accompagnée d’un volume explicatif.

Les cartes de l’Amérique du Nord (1796) et de l’Écosse (1807) sont les plus célèbres de ses nombreuses productions ultérieures.

En 1804, 63 cartes dessinées par Arrowsmith et Samuel Lewis de Philadelphie (éditeur de la carte manuscrite du Nord-Ouest de William Clark ) sont publiées dans le New and Elegant General Atlas Comprising all Discoveries to the Present Time. Les éditions ultérieures de l’atlas sont publiées en 1805, 1812 et 1819. Les éditions de 1804 et 1812 sont numérisées dans la collection de cartes de David Rumsey.

Il devient hydrographe du prince de Galles c.  1810 puis du Roi en 1820.

 

Il laisse deux fils, Aaron et Samuel, dont l’aîné est le compilateur de l’Atlas comparatif d’Eton, d’un atlas biblique et de divers manuels de géographie.

Aaron Arrowsmith l’aîné est responsable de l’organisation du volume de cartes pour Rees’s Cyclopædia, 1802-1819.

L’affaire est donc menée en compagnie de John Arrowsmith (1790-1873), neveu de l’aîné Aaron. En 1821, ils publient une carte nord-américaine plus complète à partir d’une combinaison de cartes obtenues de la Compagnie de la Baie d’Hudson et de la précédente d’Aaron.

Le mont Arrowsmith, situé à l’est de Port Alberni sur l’île de Vancouver, en Colombie-Britannique, porte le nom d’Aaron Arrowsmith et de son neveu John Arrowsmith .

https://en.wikipedia.org/wiki/Aaron_Arrowsmith

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.