1690 ca Christopher Browne Arcaxon haven

    Imprimer cet article Imprimer cet article

1667 Gazette – Arcaxon

De Bordeaux, ledit jour 14 septembre 1667. Les Espagnols, qui avoyent esté chassez du Port d’Arcaxon, par le Sieur de Rüat, avec les Milices du Païs de Buch, appartenant au Duc de Foix, y estans revenus, ces jours passez, avec trois Frégates, se rendirent maistres de deux Barques Bretonnes, qui alloyent à la Teste, charger des Marchandises. Ledit Sieur de Rüat, qui commande pour le Roy, dans cette Principauté de Buch, & Coste d’Arcaxon, en ayant esté averti par la Garde qu’il a établie, fit, en diligence, équiper 3 Barques, et quelques Chaloupes : & apres avoir envoyé son Major, le long de la Coste, avec 6o Fuzeliers, il partit la Nüit, à dessein de couper chemin aux Ennemis. Mais ceux-ci, l’ayans découvert, levérent les Anchres : & quoy qu’il les poursüivist, avec toute la promptitude imaginable, pendant deux heures, & que les Gens qui estoyent à terre, fissent dessus, leurs Décharges fort à propos, le Calme, & la Marée lui furent tellement contraires, qu’il ne put les joindre. Ainsi, ils se sauvérent, avec perte de plusieurs des leurs, & des Barques Bretonnes qu’ils avoyent prises ; lesquellcs furent rendues, avec les Equipages.
Cette descente des Espagnols est à mettre en parallèle avec la lettre de Pierre Damanieu de Ruat à Colbert du 9 juin 1666, concernant la défense d’Arcachon :
Monseigneur,
Comme je veille incessament pour la sureté du havre et port d’Arcachon et de La Teste de Buch j’ai cru être obligé de vous donner advis qu’il parut hier soir seize vaisseaux, quatorze desquels venaient de vers Bayonne et deux du côté de nord et il y en eut deux qui voulurent entrer dans la petite mer, mais les gardes que j’avais mis sur la côte mirent bas les piques qui servent de guide pour entrer (voir extrait de carte déjà publiée), ce qui les obligea de rejoindre les autres vaisseaux de crainte de faire naufrage. J’ay fait esquiper une chaloupe pour les aller recounaistre et j’ay mis des gens par tout où ils peuvent faire descente. J’espère les repousser avec honte s’ils entreprennent de descendre comme j’ai fait pour les ennemis de l’état qui se sont présentés. Je réponds au Roi de ce port, je n’ai jamais de plus grande joye que quand je trouve les occasions de sacrifier ma vie pour le service de sa Majesté et pour témoigner à votre Grandeur que je suis plus que personne au monde Monseigneur votre très humble et très obéissant serviteur (lèche-cul !)
Ruat
Bibliothèque nationale, Mélanges Colbert 138, folio 377

1690 ca Christopher Browne Arcaxon haven

Carte marine Christopher Browne extrêmement rare de la Manche.
Belle carte de la mer, montrant les noms de lieux (style Portolan), les ancrages, les hauts-fonds et un cartouche décoratif très élaboré.
La carte est extrêmement rare. Nous localisons seulement 2 exemples (Yale & British Library)
Christopher Browne est, de 1684 à 1712, cartographe, fabricant de mappemondes et éditeur prolifique au Globe près du West End de l’église St. Paul à Londres.

Aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.