1542 – Baptista Agnese – Aicaxo, Arcaxan, Arcaxō, Arcaxon, Arcaxam

  Imprimer cet article Imprimer cet article

Battista Agnese (1514–1564), éminent géographe et cartographe, naît à Gênes ; il travaille à Venise de 1536 à 1564 et devient l’une des personnalités les plus importantes de la cartographie de la Renaissance. Il réalise approximativement 100 atlas manuscrits, soit de sa signature, soit attribués à son école, parmi lesquels 70 ont survécu. Ses atlas, dont dix signés et datés, caractérisés par leur calligraphie soignée, sont considérés comme des œuvres d’art pour leur grande qualité et leur beauté ;  sont en majorité des atlas portulans, ou nautiques, imprimés sur du vélin pour les officiers de haut rang. Non destinés à la navigation, ils constituent des cadeaux cérémoniels, dont certains décorent les bibliothèques des fortunés.

L’atlas de la Bayerische Staatsbibliothek de Munich contient 20 pages de cartes. Un ex-libris héraldique de la bibliothèque de la cour de Munich est visible sur la deuxième de couverture du livre, suivi de tableaux de déclinaison et de la roue zodiacale.

Arcaxon

Sur la carte du monde ovale, les continents sont représentés en vert, avec des contours quelque peu spéculatifs de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud. Autour de la carte, les chérubins, qui soufflent les vents, représentent les 12 directions du vent classiques desquelles découlent les points cardinaux modernes. D’autres cartes montrent les océans Pacifique, Atlantique et Indien, ainsi que les mers Baltique, Méditerranée et Noire. Les itinéraires de voyage tracés sur la carte du monde sont caractéristiques de tous les atlas d’Agnese. Il montre, en bleu, le voyage de Magellan, de Lisbonne aux Moluques, via le détroit qui porte le nom de l’explorateur, et le voyage retour du seul navire qui rentra de la circumnavigation autour du cap de Bonne-Espérance (1519–1522). Une deuxième ligne, à peine visible, tracée à l’origine en argent, indique le voyage de Pizarro en 1521, qui partit de Cadix, en Espagne, et traversa l’isthme de Panama pour atteindre la côte ouest de l’Amérique du Sud, marquant le début de la conquête espagnole du Pérou. Ce qu’il ne nous dit pas, c’est qu’en 1542, le tarif primitif des poissonniers Bougès ou Pêcheurs de La Teste de Buch, Gujan et lieux circonvoisins est fixé à 3 sols par charge de poisson.

Atlas nautique du Monde de Baptista Agnese Januensis fecit Venetijs anno domini 1543 die 25 juny.

Arcaxon

Atlas nautique du Monde Baptista Agnese – Arcaxan

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b5901086g

1544 Battista Agnese – Aicaxō, Arcaxon

Arcaxon

Cet atlas portulan est dédié à Jérôme Ruffault abbé du monastère bénédictin de Saint-Vaast et de Saint–Adrien à Arras, ville d’origine gallo-romaine du nord de la France. 

Arcaxom

Il contient 15 plaques page entière enluminées, avec des cartes détaillées et des motifs géographiques en couleurs vives, décorées de chérubins sur des nuages. Certaines des cartes sont décorées avec des traces d’or.

Arcaxon

L’atlas reflète les dernières connaissances géographiques, principalement acquises suite aux voyages des explorateurs espagnols et portugais au cours de la première moitié du XVIe siècle.

Et pourquoi pas Aicaxō?

Cinquante ans à peine après le voyage historique de Colomb de 1492, les nouvelles informations recueillies à partir des observations sur le terrain modifiaient rapidement l’image que les Européens avaient du monde.

Les première, deuxième et dixième cartes de l’atlas sont consacrées à différentes régions des Amériques. La première carte représente le golfe de Californie, découvert par Francisco de Ulloa en 1539, le Yucatan, sous forme d’île, et partiellement les littoraux est et ouest de l’Amérique du Sud. La deuxième carte montre l’ensemble de la côte atlantique et des parties de la côte pacifique de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud. Le réseau fluvial en Amérique du Sud suggère fortement que le Brésil est une île. La dixième carte, une mappemonde ovale, indique l’itinéraire de la circumnavigation de Magellan, ainsi que les routes des flottes espagnoles chargées d’or naviguant du Pérou à l’Espagne, avec le portage par voie de terre sur l’isthme de Panama. Dans les nuages bleus et dorés entourant cette carte du monde, les chérubins, qui soufflent les vents, représentent les douze points classiques du vent desquels découlent les points cardinaux modernes. Une version de cette mappemonde parut dans chacun des 71 atlas de Battista Agnese encore existants aujourd’hui. Les deuxième et dixième cartes contiennent les représentations de Panama les plus anciennes. La neuvième carte montre la côte méditerranéenne. L’atlas, qui inclut une sphère armillaire et une carte des signes du zodiaque finement dessinée, fut produit pour Jérôme Ruffault. L’ouvrage lui fut dédié, comme en témoigne la dédicace à côté de ses armoiries.

https://www.wdl.org/fr/item/15233/#additional_subjects=Portolan+charts

https://www.wdl.org/fr/item/7336/

https://www.wdl.org/fr/item/15233/view/1/8/

1545 [Carte nautique de la Mer Méditerranée et de l’Océan Atlantique nord-est  

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b530748301/f1.item

Arcaxam

 

1550 Battista Agnese Mer Méditerranée, …

Arcaxam

 

1550 – Carte nautique de la Mer Méditerranée, du nord est de l’Océan Atlantique et de la Mer Noire]Auteur : Agnese, Battista (1514?-1564?).

Arcaxam

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b530648940/f1.item.r=Agnese%20Atlas

[Western Europe], from a manuscript portolan atlas by, or from the office of, Battista Agnese, Venice, circa 1553)

Arcaxon

 Avant 1554, petit portulan, avec légendes latines et italiennes attribué à Battista Agnese. Au verso du plat supérieur au crayon : « par Batista Agnese, pilote genois, demeurant à Venise (1536-1554)

Arcaxon

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b550024823?rk=107296;4

https://www.scoop.it/topic/usages-numeriques-histoire-geographie-enseignement/p/4071093151/2016/11/01/atlas-nautique-de-battista-agnese-bibliotheque-numerique-mondiale

https://www.wdl.org/fr/item/18176/

https://www.wdl.org/fr/search/?contributors=Agnese%2C%20Battista%2C%201514-1564

https://www.bsb-muenchen.de/en/collections/maps/collections/hand-drawn-maps/

https://shaapb.fr/wp-content/uploads/files/SHAA_074_opt.pdf

Pour consulter l’Atlas :

https://daten.digitale-sammlungen.de/bsb00003259/images/index.html?id=00003259&groesser=&fip=193.174.98.30&no=&seite=1

https://blogcatedranaval.com/2017/01/19/portulanos-reales-mapas-para-admirar-en-la-corte/

https://www.gettyimages.dk/detail/news-photo/portolan-map-of-spain-england-france-germany-the-british-news-photo/90017254?adppopup=true

Raphaël

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.