Pic de l’Oreille

Imprimer cet article Imprimer cet article

Notre guide nous conduisit d’abord à la tombe de M. de Brémontier, le premier des ingénieurs du gouvernement qui ait provoqué et exécuté l’ensemencement des dunes bordant les côtes de Gascogne, et ainsi contribué à couvrir d’épaisses forêts ces montagnes, en apparence si peu susceptibles de végétation ; forêts qui, aujourd’hui, opposent aux sables une barrière infranchissable. Ce monument, construit en marbre rouge, sur lequel est gravé une inscription votive, a été élevé sous le ministère de M. Lainé : Il est simple et sans faste, mais le souvenir des bienfaits qu’a répandus, sur le pays, le zèle philanthropique de M. de Brémontier, en arrachant cette contrée à la destruction dont la menaçait incessamment l’envahissement des sables, en fait un des monuments les plus justement vénérés, et tous, d’un mouvement spontané, nous lui rendîmes, avec émotion et du fond de nos cœurs, l’hommage dû à la tombe, comme à la mémoire, d’un bon citoyen et d’un bienfaiteur de l’humanité.

Nous montâmes ensuite au Pic de l’Oreille, dune fort élevée et d’un accès difficile, d’où l’on découvre tout le bassin, les quatorze communes qui l’entourent, une partie des anciennes landes de la compagnie Nezer, la forêt d’Arcachon, la montagne de la Teste, et, dans un lointain de plus de huit lieues, un horizon de sables, produit par les dunes non encore ensemencées.

 

La nuit porte consey : Comme les Parisiens disent « pain au chocolat » et les Bordelais « chocolatine », ou Blai lorsqu’ils vont à Blaye, alors que les seconds prononcent Blaille, de même concernant Laurey entendons-nous dire Lauré par ceux-là et Loreille par notre avocat bordelais…

Le pic de l’Oreille culmine donc à 59 mètres !

 

Entreprise d’exploitation… des landes de Bordeaux, Jean-Baptiste Boyer-Fonfrède, 1834

https://books.google.fr/books?id=UPtphuGUaqUC&pg=PA116&lpg=PA116&dq=pic+doreille+br%C3%A9montier&source=bl&ots=wswP25GHtQ&sig=ACfU3U12JdBiDt8EX27nfw8ebslnTGogfw&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwi46sqP5Z_0AhXLxoUKHUnnDaQQ6AF6BAgyEAM#v=onepage&q&f=false

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.