1690 – Nicolas de Fer (1646-1720) – Bouche et Havre d’Arcachon, Bassin d’Arcasson, H. d’Archachon, Isle du Terray et Bouche d’Archachon, I. du Terray, Cap feret, Passe du Panon ou Tranquat, Bassin du Pila, Ile la Matte raccordée à le Vieil Pile, Grande Passe, Petite Passe, le muscla, Isle de la Matote, Cap Brunet, N.D., Pte de laiguillon, La Teste de Buch, Teste de Buch, M(oulin) de la Hume, Caseaux, Cazaux, S. Guinet, Gujean, Guian, Mestras, Ruat, Teiche, Leyre ou Leure R., Leire R., la Mothe, La Motte, Tour de la Motte, Salle, Le Barcq, la Barp, Belin, Camparian, S. Iars, Biganos, Comprian, Audenge, Certes, Lenton, Lanton, Andernos, Ares, Ignac, Leige, Lège, Le Porge, Etang de Cartignac, Bois de ressine

Imprimer cet article Imprimer cet article

Nicolas de Fer (1646-1720) est le fils d’un marchand de cartes, Antoine de Fer, et devient l’un des cartographes les plus connus en France au XVIIe siècle. Il est apprenti à douze ans chez Louis Spirinx, graveur. À la mort de son père en 1673, Nicolas aide sa mère à diriger l’entreprise jusqu’en 1687, date à laquelle il devient l’unique propriétaire.

En 1690, il devient le géographe officiel de Louis, Dauphin de France et avec le soutien des familles royales espagnole et française, de Fer devient plus tard géographe officiel de Philippe V et de Louis XIV.

Sa première œuvre connue est une carte du canal du Languedoc en 1669, tandis que certaines de ses premières gravures se trouvent dans l’édition révisée de « Méthode pour Apprendre Facilement la Géographie » (1685). En 1697, il publie son premier atlas mondial. Sa carte la plus célèbre est peut-être sa carte murale de l’Amérique, publiée en 1698, avec sa célèbre scène de castor (gravée par Hendrick van Loon, conçue par Nicolas Guerard).

Après sa mort en 1720, l’entreprise passe à ses gendres, Guillaume Danet et Jacques-François Benard.

 

1690 – Les Cotes de France sur l’Océan Avec leurs fortifications 

Les Cotes de France sur l’Océan Avec leurs fortifications – Nicolas de Fer Cartographe

I. du Terray, Passe du Panon ou Tranquat, Bassin du Pila, Cazaux, S. Guinet, Cap Brunet, Pte de laiguillon, Le muscla, Isle de la Matote, Cap feret, La Teste de Buch, M(oulin) de la Hume, Gujean, Mestras, Ruat, Teiche, Tour de la Motte, Biganos, Comprian, Audenge, Certes, Lenton, Bassin d’Arcasson, Andernos, Ares, Leige

Relevés de 1690 Levées et gravées par ordre Exprès du Roy.Épreuve originale gravée sur cuivre vers 1710 Chez Pierre Mortier à Amsterdam.

1708 – La France, dans toute son etendüe

Nicolas de Fer (1647?-1720). P. Starck (16..-17..? ; graveur).

H. d’Archachon, Isle du Terray et Bouche d’Archachon, Teste de Buch, la Mothe, Leire R., Belin, la Barp, Comprian

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b530532423.r=%22Nicolas%20de%20Fer%22?rk=42918;4

1711 Gouvernement général de Guienne

Le Gouvernement général de Guienne et Gascogne et ceux du Pays d’Aunis, dec Saintonge et Angoumois, du Limosin, de la Marche, du Pays de Foix, de Navarre et Béarn : La Partie Septentrionale du Gouvernement General de Guienne et Gascogne ou se Trouve le Bourdelois, le Pais de Médoc, le Périgord, le Haut Quercy ; Partie Méridionale du Gouvernement General de Guienne et Gascogne, ou se Trouve les Landes, le Bazadois, l’Agenois, le Bas Quercy, le Rouergue, l’Armagnac, l’Estarac, le Conserans, le Cominges, le Bigorre, le Soule, le Labour, le Chalos, le Marsan, et le Condomois ; Le Gouvernement Particulier de Navarre et Béarn et Celuy du Comté de Foix : Par N. de Fer Geographe de sa Maj. Cath. et de Mons. le Dauphin.

Ile la Matte raccordée à le Vieil Pile, Grande Passe, Petite Passe, N.D., Teste de Buch, Caseaux, Guian, Mestras, Leyre ou Leure R., Bassin d’Arcachon, Isle du Terray, Salle, Le Barcq, La Motte, Camparian, S. Iars, Biganos, Comprian, Audenge, Certes, Lanton, Ares, Ignac, Lège, Le Porge

Conservée à la Médiathèque Michel Crépeau de la Rochelle.

http://www.mshs.univ-poitiers.fr/paysages-patrimoine/fiche.php?id=207

1713 – Nicolas de Fer – Carte de la Mer du Sud /Carte de la Mer du Nord 

Carte de la Mer du Sud et des costes d’Amerque [sic] et d’Asie, situées sur cette mer ; Carte de la Mer du Nord et des costes d’Amerique, d’Europe et d’Afrique, situées sur cette mer par Nicolas de Fer (1647?-1720). Cartographe, géographe de sa Majesté catolique [sic] ; P. Starckman graveur. Chez l’Auteur, dans l’Isle du Palais sur le Quay de l’Orloge a la Sphere Royale, avec Privilège du Roy. “A Paris, Chez J.F. Benard, Gendre du Sr de Fer…”.

Havre d’Arcachon

Un chef-d’œuvre de la décoration cartographique baroque et parmi les plus rares cartes murales du XVIIIe siècle publiées séparément en Amérique.

Exemple attrayant de la carte murale monumentale de 15 feuilles de Nicolas De Fer, mettant l’accent sur le commerce et l’exploration avec le Nouveau Monde. L’exemple actuel est d’autant plus remarquable, y compris des panneaux de texte décrivant les découvertes, le commerce dans le Amériques sous la carte qui ne sont présentes que dans 2 autres exemples enregistrés.

La carte de De Fer est une encyclopédie illustrée de l’histoire des découvertes dans l’hémisphère occidental et la carte la plus somptueuse du Pacifique publiée dans le premier quart du XVIIIe siècle.

Les expéditions réussies de William Dampier au nom de l’Angleterre, ainsi que l’exploration néerlandaise dans le Pacifique, suscitent la curiosité des Français et la carte actuelle a été publiée à l’époque où Nicolas de Fer est le cartographe le plus accompli de France.

Connu notamment pour la qualité artistique de la décoration sur ses cartes, la présente carte murale est sans aucun doute son chef-d’œuvre cartographique.

La carte est centrée sur l’Amérique, avec les côtes de l’Europe et de l’Afrique montrées à l’extrême droite, et le Japon et la côte de l’Asie, y compris des parties de l’Australie montrées à l’extrême gauche. La cartographie de l’Amérique suit les représentations contemporaines, avec la Californie comme une île basée sur des informations recueillies par le père Eusibio Kino avant 1695 et avec le fleuve Mississippi entrant dans le golfe loin à l’ouest de son véritable delta. À travers le Pacifique, les routes d’exploration sont indiquées, ainsi que les principales routes commerciales espagnoles.

Les encarts, vignettes et embellissements élaborés sont peut-être les plus remarquables. En haut de la carte, neuf portraits circulaires d’explorateurs célèbres, dont Columbus, Vespucci, Magellan, Drake, La Salle Schouten, Olivier Du Nord, Hermites et Dampier.

Dans le coin supérieur gauche se trouve une grande scène vignette de castors construisant un barrage à la base des chutes du Niagara, adaptée de Hennepin et qui servira d’inspiration l’année suivante pour la “carte Beaver” de Herman Moll des colonies britanniques en Amérique du Nord ; Moll a ensuite utilisé la carte de Fer comme source pour sa carte de la « morue » de l’Amérique du Nord, copiant une vignette dans le coin supérieur droit montrant la pêche à la morue au large des Grands Bancs.

Le long du bas de la carte se trouvent des encarts de divers ports et villes, avec des frontières de séparation composées de scènes de vignette des autochtones et de la flore et de la faune locales, y compris les oiseaux, les reptiles et les animaux. Parmi ces scènes figurent des images d’extraction d’or et d’argent, de chasse, de cuisine, de raffinage du sucre, de sacrifices humains, etc. La carte panoramique est une encyclopédie visuelle d’informations géographiques et d’histoire.

La carte des Amériques offre une fête iconographique d’imagerie pour ceux qui tentent de saisir les implications de l’intrusion coloniale européenne dans des sociétés dont l’altérité est leur caractéristique la plus déterminante. La carte semble suggérer à la fois des opportunités économiques (ressources à exploiter) et des affrontements culturels (chez des peuples dont les coutumes, les rites et les mœurs sont si différents). Les vignettes décoratives sont adaptées à partir d’illustrations dans divers récits des premières rencontres européennes dans le Nouveau Monde.

(Harvard Map Collection, Harvard University Harvard Library, Going for Baroque: The Iconography of the Ornamental Map, exposition en ligne).

Sa rareté : en janvier 2018, comme indiqué dans l’entrée du catalogue de Sotheby’s “la carte est très rare, avec seulement un autre exemplaire enregistré dans les enchères et seulement une poignée d’exemplaires situés dans les institutions”. Nous notons des exemplaires à Harvard, Bibliothèque nationale de France (3 exemplaires sans texte, 1 avec texte), Université du Michigan (avec texte), Sachsische Landesbibliothek, Bibliothèque du Congrès (1 exemplaire complet et 1 exemplaire de la moitié supérieure uniquement). Pas de copie à la British Library.

L’exemple actuel est encore plus rare, étant le seul exemple que nous ayons jamais vu sur le marché avec les panneaux de texte sous la carte. Nous notons que seuls les exemples de la BNF et de l’Université du Michigan incluent les panneaux de texte supplémentaires. La copie de Harvard comprend une page de titre avec une carte d’index (feuille clé).

https://www.raremaps.com/gallery/detail/56621mp2/carte-de-la-mer-du-sud-et-des-costes-damerque-et-dasie-si-de-fer-de-fer

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b80151342?rk=21459;2

La fin de la guerre de Succession d’Espagne  (1714) renouvelle l’intérêt des Français pour l’hémisphère occidental. Les dettes de la guerre de l’Espagne offrent une opportunité à l’impérialisme français dans la région, avec des richesses spéculatives en Louisiane, des intérêts miniers espagnols lucratifs en Amérique du Sud, ainsi qu’un commerce d’argent transpacifique rentable entre Acapulco et Manille.

 

1723 – France divisée par generalitez

La France divisée par generalitez par Fer, Nicolas de, 1646-1720, créateur, cartographe.

Danet, Guillaume, environ 1670-1732, éditeur. A Paris chez le Sr. Danet, Gendre de l’Auteur sur le Pont N. Dame à la Sphère Royale avec Privil. du Roy,

Relief illustré en images. Comprend un tableau de la longitude et de la latitude des principales villes telles que déterminées par les dernières observations de la Royal Academy of Sciences. Comprend également une liste détaillée des généralités de la France et de toutes leurs subdivisions.

Collection de cartes de Harvard, Université de Harvard

A voir sur https://curiosity.lib.harvard.edu/scanned-maps/catalog/44-990137251350203941

 

1739 Le Royaume de France N. de Fer

Le Royaume de France dans tout son etandüe dressée sur les nouvelles observations astronomiques par Nicolas de Fer (1647?-1720) gendre de l’auteur ;

Bouche et Havre d’Arcachon, Isle du Terray, Teste de Buch, La Barp, la Mothe, Comprian, Etang de Cartignac, Bois de ressine

 et Mise Au Jour Par Le Sr Guillaume Danet(1670?-1732). 

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84929891.r=%22Royaume%20de%20france%22?rk=1072966;4

Images liées:

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.