1695- France divisé en parlemens, Cordier – La Teste de Buch, Belin, Le Barp, Certes

Imprimer cet article Imprimer cet article

Le royaume de France divisé en parlemens où sont distinguées les cours des aides et les chambres des comptes avec les duchez, duchez et pairies et comtez, tant ceux qui subsistent que ceux qui sont éteints, Louis Cordier, (16..-1711). Graveur (Paris)

La Teste de Buch, Belin, Le Barp, Certes

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53052632v.r=Duchez%20%26%20Pairies?rk=42918;4

On peut compter les deux frères Cordier, Louis et Robert, au nombre des graveurs d’Abbeville, bien qu’ils appartiennent davantage au domaine de la Géographie qu’à celui de l’art. Graveurs de lettres et de cartes, ils collaborent activement aux publications des Sanson, également originaires d’Abbeville. La majeure partie des cartes gravées par les Cordier se trouve au Département de la Géographie.

Louis Cordier s’installe à Paris avant février 1673, date du baptême d’un de ses enfants à Saint-André-des-Arts, dont la marraine est la femme d’Hubert Jaillot, cartographe du roi. Présent à un autre baptême en 1675, Louis Cordier loge quai des Augustins, où il demeure jusqu’à son décès le 16 octobre 1711. Son inhumation a lieu le lendemain en présence d’Hubert Jalliot.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5489228q/texteBrut

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.