1459 – Fra Mauro – Bordeaux, Eyre

Imprimer cet article Imprimer cet article

La carte qui marque le mieux la transition entre le passé médiéval et l’avenir annoncé par la Renaissance est la grande carte murale dessinée par Fra Mauro, moine camaldule italien, à Venise en 1459, actuellement conservée la bibliothèque nationale Marciana de cette ville. L’original de la carte a été dessiné par Fra Mauro et son assistant Andrea Bianco, marin et cartographe, à la demande du roi Alphonse V de Portugal ; il a été achevé le 24 avril 1459 et envoyée au Portugal mais est perdu. Fra Mauro a commencé à faire une copie pour la république de Venise, qui a été achevée après sa mort par Andrea Bianco. Les enluminures sont attribuées à Leonardo Bellini.

La carte circulaire, d’un diamètre de presque 2 m, est insérée dans un cadre en bois, le sud étant représenté en haut. De copieuses légendes y sont porteuses d’informations et de spéculations sur les régions extérieures de l’orbis terrarum. On y note l’absence de fermeture de l’océan Indien, trait caractéristique des mappemondes accompagnant les éditions de la fin du XVe siècle de la Géographie, composée au premier siècle de notre ère par le savant grec Ptolémée.

La carte représente de manière étonnante l’océan Indien et surtout la partie australe de l’Afrique, à une époque où aucun Européen ne s’y était encore aventuré. Il est plausible que ces renseignements soient parvenus de Chine en Italie par l’intermédiaire de marchands. Exprimant différents langages cartographiques, elle contient deux mille inscriptions. Deux cents sont des descriptions cosmographiques contenant des éléments de la philosophie naturelle et des descriptions de peuples et de lieux. Elle présente des références à l’histoire réelle et mythique, à la géographie commerciale livrant des directions d’expansion économique pour le monde capitaliste naissant avec Venise, centrée au cœur de ce processus. Outre les routes maritimes, les routes terrestres sont marquées pour la première fois dans la cartographie, reflétant en quelque sorte le guide pour marchands.

Il indique Bordeaux, et l’Eyre y est dessinée.

http://www.ign.fr/institut/fra-mauro-mappemonde-reference-venitienne

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_de_Fra_Mauro

https://marciana.venezia.sbn.it/la-biblioteca/il-patrimonio/patrimonio-librario/il-mappamondo-di-fra-mauro

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.