1239 – La mappemonde d’Ebstorf – Gervais de Tilbury

Imprimer cet article Imprimer cet article

 Attribuée à Gervais de Tilbury, c’est une des premières figurations connues du monde. Peinte sur trente peaux de chèvres cousues ensemble, cette grande mappemonde circulaire de 3,58 x 3,56 mètres de diamètre était déployée aux yeux des religieuses, fidèles et pèlerins dans le chœur du cloître des moniales d’Ebstorf, en Allemagne, à 25 km au sud de Lunebourg.     

Elle se présente comme un cercle figurant l’orbis terrae, la terre habitée, l’ocumène des Grecs, nostra habitatio pour les auteurs médiévaux. Le monde est enserré dans les bras du Christ. Adam et Ève au jardin d’Éden sont en haut à l’orient, Jérusalem, “ombilic de la terre”, au centre. Les figurations sont mises en scène par un long texte écrit à l’encre noire, emprunté pour beaucoup à Isidore de Séville, et dont certaines parties ont disparu ou n’ont pu être restaurées. Elle contient plus de 2 300 données sous forme de textes ou d’images, ce qui en fait la plus grande et la plus complexe des cartes médiévales connues. Transportée à Hanovre en 1833, elle fut détruite en 1943, lors d’un bombardement de la ville.

Il en existe deux copies.

On y trouve Anglia – Scotia – Britannia et la Francia avec Parisius (Paris) et Reims (Remise), Burdigala (Bordeaux) en Galha aquiiiutanie (Gaule aquitaine) ainsi que Brigancia qui pourrait être La Corogne en Gallice et Durras fl. probablement le Douro.

http://expositions.bnf.fr/lamer/grand/407.htm

http://www.landschaftsmuseum.de/Seiten/Museen/Ebstorf-4.htm

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/39/Ebstorfer-stich2.jpg

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.