1815 – À la chute de l’Empire, la France est divisée en 86 départements – Bassin d’Arcachon, C. Ferret, Passe du Nord, Isle de Matoc, Passe du Sud, I. de la Teste, la Teste de Buch, la Tête de Buch, Cazau, Etang de Cazau, Canal, Gujan, Guian, Mestras, Leyre R., le Canau R., Mios, Mies, Salles, Lugos, Mons, Belin, Beliet, l’Hospitalet, le Barp, le Puch de la Gubate, la Mothe, Biganos, Marcheprime, Audenge, Certes, Lanton, Andernos, Moulin d’Arès, Arès, Leige, Liège, Et. du Petiq, Et. du Pallou le Porge, Etang du Porge, (Ricarosse !)

Imprimer cet article Imprimer cet article

À la chute de l’Empire, la France est divisée en 86 départements d’après les nouvelles limites du territoire ; les trois départements supplémentaires par rapport à ceux de 1790 sont : le Vaucluse, le Tarn-et-Garonne construit sur des portions de départements voisins et la Loire issue du département Rhône-et-Loire qui devient le Rhône. Ils sont reclassés dans l’ordre alphabétique, d’où le 61 attribué au Pas-de-Calais au lieu du 60 auparavant, à cause de l’attribution du numéro 41 au département de la Loire.

Le 20 novembre 1815, le traité de paix conclut : Article premier.

Les frontières de la France seront telles qu’elles étaient en 1790, sauf les modifications de part et d’autre qui se trouvent indiquées dans l’article présent.

1° Sur les frontières du nord, la ligne de démarcation restera telle que le Traité de Paris l’avait fixée, jusque vis-à-vis de Quiévrain ; de là elle suivra les anciennes limites des provinces Belgiques, du ci-devant Évêché de Liège et du Duché de Bouillon, telles qu’elles étaient en 1790, en laissant les territoires enclavés de Philippeville et Marienbourg, avec les places de ce nom, ainsi que tout le Duché de Bouillon, hors des frontières de la France.

Depuis Villers près d’Orval (sur les confins du département des Ardennes et du Grand-Duché de Luxembourg) jusqu’à Perle, sur la chaussée qui conduit de Thionville à Trèves, la ligne restera telle qu’elle avait été désignée par le Traité de Paris ; de Perle elle passera par Launsdorf, Wallwich, Schardorf, Niederveiling, Pellweiler, tous ces endroits restant avec leurs banlieues à la France, jusqu’à Ouvre, et suivra de là les anciennes limites du pays de Sarrebruck, en laissant Sarrelouis et le cours de la Sarre, avec les endroits situés à la droite de la ligne ci-dessus désignée et leurs banlieues, hors des limites françaises.

Des limites du pays de Sarrebruck, la ligne de démarcation sera la même qui sépare actuellement de l’Allemagne les départements de la Moselle et du Bas-Rhin jusqu’à la Lauter, qui servira ensuite de frontière jusqu’à son embouchure dans le Rhin. Tout le territoire sur la rive gauche de la Lauter, y compris la place de Landau, fera partie de l’Allemagne ; cependant la ville de Wissenbourg, traversée par cette rivière, restera toute entière à la France, avec un rayon, sur la rive gauche, n’excédant pas mille toises, et qui sera plus particulièrement déterminé par les commissaires que l’on chargera de la délimitation prochaine. […]

1818 – France, divisé en 86 départemens, Chaumier – illisible

Tableau général et itinéraire du royaume de France

divisé en 86 départemens, avec les préfectures…, archevêchés…, chefs-lieux militaires et des… préfectures maritimes, et à la distance de Paris… marquée en lieues de poste, où se trouvent partie des Isles Britanniques, partie de l’Allemagne…, partie de l’Italie / rédigée par C.-J. Chaumier, (17..-17..? ; graveur) ; corrigée… d’aprés les actes du Congrés de Vienne et le traité du 20 novembre 1815 par Mauborgne (17..-18..). Éditeur :  Basset (Paris)

10 myriamètres [= 0m ,093] ; 25 lieues communes

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53032729b.r=chaumier?rk=150215;2

1820 & 1822 – 86 départements, Belleyme – Bassin d Arcachon, la Teste de Buch, Leyre R., Belin, le Barp, Certes

Carte itinéraire de la France divisée en 86 départemens

par  Pierre de Belleyme, (1747-1819).

Bassin d Arcachon, la Teste de Buch, Leyre R., Belin, le Barp, Certes

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53083248q.r=belleyme?rk=85837;2

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53083410n.r=belleyme?rk=64378;0

1823 – France divisée en 86 départemens, Belleyme – Bassin d’Arcachon, Passe du Nord, Isle de Matoc, Passe du Sud, Cazau, la Teste de Buch, Gujan, Salles, Mons, Belin, l’Hospitalet, le Barp, le Puch de la Gubate, Certes, Andernos, le Porge

Carte de la France divisée en départemens

subdivisée en arrondissemens communaux, avec la distance en lieues de poste de Paris à chaque chef-lieu de département / par

Pierre de Belleyme, (1747-1819). Cartographe,  Barrière père (1764-18.. ; graveur). Graveur

Éditeur  :  J. Goujon (Paris)

Bassin d’Arcachon, Passe du Nord, Isle de Matoc, Passe du Sud, Cazau, la Teste de Buch, Gujan, Salles, Mons, Belin, l’Hospitalet, le Barp, le Puch de la Gubate, Certes, Andernos, le Porge

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53098410p

1823 – France en 86 départements, Barbié Du Bocage – Bassin d’Arcachon, la Tete de Buch, Belin

Carte de la France divisée en 86 départements et en 21 divisions militaires

avec les principaux cours d’eau, chaînes de montagnes, etc., par Joseph Langlois Lithographe ; Jean-Denis Barbié du Bocage (1760-1825). Firmin-Didot. Lithographe dir. 25 lieues

Bassin d’Arcachon, la Tete de Buch, Belin

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84908165.r=langlois?rk=321890;0

https://www.geographicus.com/P/AntiqueMap/francedepartments-bocage-1852

1841 – France (distances en km), Levasseur – Bassin d’Arcachon, I. de Matoc, la Teste de Buch, Etang de Sauguinet ou de Biscarosse, Belin

Carte de la France, Suisse, Etats sardes, Belgique et pays limitrophes jusqu’au Rhin

nouvelle carte physique, administrative et routière, Victor Levasseur (1795-1862) & Ph. Rousseaut (18..-18..).

Échelles en lieues de poste, en milles d’Allemagne, Lieues d’Espagne, milles d’Italie, milles anglais et lieues de Paris. Première carte donnant les distances en kilomètres.

 

Petit Bordeaux, Le Barp, Le Puy de Langubat, Belin, Le Muret, Lipostey, La Bouhere, Languillet, Laharrye, Lesperon, Castelz, Mayesc, Les Mons, St Vincent, Les Vagues et Ondres, Bayonne, Bidar et St Jean de Luz.

https://bibliotheques-specialisees.paris.fr/ark:/73873/pf0001775667

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53083119j/f1.item.r=levasseur

1842 – Chemins de fer et canaux, Levasseur – La Teste de Buch

France, tableau général des chemins de fer et des canaux

dressée par Victor Levasseur (1795-1862). Ingénieur Cartographe 

la Teste de Buch

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53087465b.r=levasseur?rk=321890;0

1853 – France en 86 départements, Barbié Du Bocage – Bassin d’Arcachon, Teste de Buch, Chem. de fer

France divisée en 86 départements avec sièges archiépiscopaux et épiscopaux

dressée et dessinée sous la direction de Mr. Jean-Guillaume Barbié Du Bocage, (1795-1848). Cartographe ; Ch. Smith, (17..-18..) Graveur, George illustrav.t et direx.t ; Paniconographie de Gillot

Éditeur  :  Maison Basset (Paris)

Bassin d’Arcachon, Teste de Buch, Chem. de fer

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b531362543.r=barbi%C3%A9%20du%20bocage%20france%2286%20d%C3%A9partements%22?rk=21459;2

1839 – France divisée en 86 départements, Hellrigel & Cie – Bassin d’Arcachon, la Tete de Buch

Carte de France divisée en 86 départements

par Hellrigel et Cie

Bassin d’Arcachon, la Tete de Buch

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53035271z

1840 – France en 86 départements, Raynaud – Bassin d’Arcachon, la Tete de Buch, le Barp, Andernos

Carte de France divisée en 86 départements  

dressée par Raynaud (18..-18..? ; géographe). Cartographe

Bassin d’Arcachon, la Tete de Buch, le Barp, Andernos

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53035137m.r=87%20d%C3%A9partements?rk=236052;4

1840/ – France divisée en 86 départements, Drioux & Leroy – Bassin d’Arcachon, la Teste, Leyre R.

France divisée en 86 départements

par Drioux & Charles Leroy, Jenotte graveur. Librairie classique d’Eugène Belin à Paris

Echelle [1:3 898 600] ; Légende reprenant les symboles utilisés pour représenter les chemins de fer, les canaux, les chefs-lieux, les archevêchés, les évêchés

Bassin d’Arcachon, la Teste, Leyre R.

https://donum.uliege.be/handle/2268.1/2432?locale=en

1843 – France divisée en 86 départements, Dufour – Bassin d’Arcachon, la Teste de Buch, Andernos, Leige, le Porge

Carte de France divisée en 86 départements comprenant les chefs-lieux de sous-préfecture, les cantons et les villes principales

Auguste-Henri (Alphonse) Dufour (1798-1865) Cartographe ; Guillaume Laguillermie, (1805-1870). Graveur

Bassin d’Arcachon, la Teste de Buch, Andernos, Leige, le Porge

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53100224v/f1.item.r=alphonse

1843 – France divisée en 86 départements, Vuillemin – Bassin d’Arcachon, Teste de Buch

Carte géographique ancienne de France, Bassin d’Arcachon, Teste de Buch

avec noms en français dressée par le géographe Alexandre Vuillemin en 1843 extraite de son “Atlas universel de géographie ancienne et moderne à l’usage des pensionnats”. Le titre original de cette carte est “La France divisée en 86 départements”.

Cet atlas était initialement monochrome mais son premier propriétaire a réhaussé manuellement en couleur les frontières ou limites administratives.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Carte_France_Vuillemin_1843.jpg

http://www.cartesfrance.fr/histoire/seconde-troisieme-republique/departements-France-1843.html

1847 – Atlas National Illustré des 86 Départements, Levasseur – Bassin d’Arcachon, C. Ferret, I. de la Teste, la Teste de Buch, Cazau, Etang de Cazau, Canal, Guian, le Teich, Leyre R. le Canau R., Mios, Salles, Lugos, Belin, Beliet, le Barp, Chemin de fer de Bordeaux à la Teste, Biganos, Audenge, Lanton, Andernos,  Moulin d’Arès, Arès, Leige, Et. Du Petiq, Et. du Pallou, le Porge, Etang du Porge

Atlas National Illustré des 86 Départements et des Possessions de la France Divisé par Arrondissements, Cantons et Communes

avec le tracé de toutes les routes, chemins de fer et canaux Dressé d’après les Travaux du Cadastre du Dépôt de la guerre et des Ponts et Chaussées, par Victor Levasseur (1795-1862) Cartographe ; Gravé sur acier par les meilleurs artistes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[vue n° 83] – Bassin d’Arcachon, C. Ferret, I. de la Teste, la Teste de Buch, Cazau, Etang de Cazau, Canal, Guian, le Teich, Leyre R. le Canau R., Mios, Salles, Lugos, Belin, Beliet, le Barp, Chemin de fer de Bordeaux à la Teste, Biganos, Audenge, Lanton, Andernos,  Moulin d’Arès, Arès, Leige, Et. Du Petiq, Et. du Pallou, le Porge, Etang du Porge

Victor Levasseur est surtout connu pour son Atlas National Illustré des 86 Départements et des Possessions de La France, ou sont représentés les départements français ainsi que les colonies françaises d’Amérique, d’Afrique, d’Asie.

Page titre de l'”Atlas National illustré” de Victor Levasseur, publié par A. Combette entre 1847 et 1854. “Dressé d’après les travaux du Cadastre du Dépôt de la Guerre et des Ponts-et-Chaussées par Victor Levasseur, Ingénieur Géographe attaché au Génie du Cadastre et de la Ville de Paris. Gravé sur acier par les meilleurs artistes.” Gravure signée en bas à droite “Eug. Duchez”. Le titre est entouré de figures historiques (Charlemagne et Napoléon Ier) et allégoriques et de 2 scènes de bataille.

Son travail de cartographie est apprécié pour les décorations caractéristiques entourant les cartes plutôt que pour le détail des cartes elles-mêmes.

Précieux témoignage du XIXe siècle, les cartes coloriées à la main sont entourées de gravures indiquant statistiques, notes historiques et illustrations caractéristiques des départements. Sur ces cartes sont représentées les routes, voies ferrées et voies d’eaux. Par ailleurs, les départements sont divisés en arrondissements, cantons et communes. Ce travail est réalisé d’après les Travaux du Cadastre du Dépot de la Guerre et des Ponts et Chaussées. Imprimé à plusieurs reprises entre 1838 et 1870, cet ouvrage est essentiellement utilisé dans les mairies.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b525121121/f83.item.r=levasseur

https://www.livre-rare-book.com/search/current.seam?reference=&author=&title=planisphere&description=&keywords=&keycodes=&ISBN=&minimumPrice=0.0&maximumPrice=100000.0&minimumYear=0&maximumYear=0&sorting=RELEVANCE&bookType=MAP&ageFilter=ALL&century=

https://www.reseau-canope.fr/musee/collections/fr/museum/mne/atlas-national-illustre-des-86-departements-et-des-possessions-de-la-france-divise-par-arrondissements-cantons-et-communes-avec-le-trace-de-toutes-les/844ae7a4-deed-4107-b7a5-ee12b2e7f32c

1854 – France nouvelle en 86 départements, Charle – Bassin d’Arcachon, la Tête de Buch, Cazau, Mestras, Mies, Lugos, Belin, Beliet, le Barp, la Mothe, Marcheprime, Audenge, Liège, le Porge, (Ricarosse !)

France nouvelle en 86 départements à l’usage des jeunes élèves : petit atlas indiquant les chemins de fer

Exécutés avec leurs stations, ceux en construction ou concédés, Les Chefs-lieux de Préfectures, de Divisions Militaires et de Cantons, les Sièges d’Archevêchés ou d’Evêchés, Villes, Bourgs, Villages, Ports Maritimes. Lieu où s’est donné une bataille remarquable, Relais et Bureaux de Poste, Routes Impériales et Départementales, Montagnes, Rivières, Canaux, Bois, Sables et Landes. Dressée par Hérisson. Revue et corrigée par Charle, Géographe du Dépôt impérial de la Guerre.

Feuille représentant le Gard, Gers, Haute Garonne, Gironde :

Gard, Gers, Gironde et Haute-Garonne

Bassin d’Arcachon, la Tête de Buch, Cazau, Mestras, Mies, Lugos, Belin, Beliet, le Barp, la Mothe, Marcheprime, Audenge, Liège, le Porge, (Ricarosse !)

Publié en 1854, par A. Bés et F. Dubreuil, Imprimeurs-Éditeurs, rueGit-le-Cœur, 11.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84955670.r=%22France%20nouvelle%2286%20d%C3%A9partements%20gironde?rk=21459;2

Les départements aujourd’hui

Depuis1790, les limites territoriales des départements métropolitains n’ont pas beaucoup été modifiées, hormis plusieurs divisions au fil des années :                   

Une carte des départements français d’aujourd’hui n’est guère différente de celle du 26 février 1790, date à laquelle les noms et limites des 83 départements français sont pour la première fois fixés. Ainsi :

– la Corse a été divisée en deux en 1793, refondue en 1811 puis redécoupée en 1973 -> + 1

– les villes de Montbéliard (alors au Wurtemberg) et Mulhouse ont été intégrées dans le Doubs et le Bas-Rhin -> +0

– le Vaucluse a remplacé le Comtat Venaissin et Avignon en 1793 -> +1

– les Alpes Maritimes n’ont été créés qu’avec le Comté de Nice et une partie du Var, en 1793 -> +1

– la Savoie (appelée d’abord “Mont Blanc”) et la Haute-Savoie (“le Léman”) ont été intégrées respectivement en 1793 et 1798 -> +2

(Ces départements ont disparu du territoire national en 1815 pour réapparaître en 1860 avec une renumérotation des départements).

– le Tarn-et-Garonne n’est créé qu’après1790, au nord de la Haute Garonne -> +1

– le Rhône et Loire ne faisait qu’un département en 1790 -> +1

– le Territoire de Belfort (intégré dans un premier temps dans le Haut-Rhin) n’est autonome qu’en 1871 ; après la première guerre mondiale, en 1922, n’est pas réintégrée dans son département d’origine et se voit attribuer le numéro 90 -> +1

– la Meurthe et Moselle a été créée, et la Meurthe a disparu suite à l’occupation par l’Allemagne de la Lorraine ->+0

– En 1968, les 7 départements de l’Ile de France ( Paris, les Yvelines, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d’Oise) ont remplacé les 2 de la Seine-et-Oise et de la Seine -> +5

Ce sont donc aujourd’hui 96 départements métropolitains qui remplacent les 83 d’origine.

Quatre départements d’outre-mer ont été créés en 1946, Mayotte devient en 2011 le 5ème département d’outre mer.

La France compte donc aujourd’hui 101 départements.

http://plaque.free.fr/f_rec7.html

voir http://revolution.1789.free.fr/page-4.htm

 

En savoir plus:

http://www.cartesfrance.fr/histoire/seconde-troisieme-republique/departements-France-1843.html#ixzz6ymoskEHS

Images liées:

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *